Saison 1 – Teaser – Le révérend Coeurenjoie

Un peu plus loin sur une tablée, le révérend Coeurenjoie, fin saoul après avoir vidé sa bouteille de vin de messe, seul picrate qu’il s’autorise à boire, et dont il s’amène une fiole partout où il va, raconte une de ses éternelles anecdotes, que les personnes dans l’assistance ont déjà entendues au moins à huit reprises.

— C’était un soir dans mon village. J’avais donné confesse à un pauvre maraicher qui avait violé deux fois sa femme. Pour oublier, et attirer vers lui le pardon divin, nous avons partagé une flute de ginglard. À l’époque, je le fabriquais moi-même, et j’y ajoutais un fond de vieux dentifrice au moment de la distillation, ce qui fait qu’il avait un gout mentholé fort agréable. Évidemment, nous avons fini la bouteille, et je suis rentré fort tard chez moi. N’ayant pas mangé de la journée, faute d’avoir traversé la savane deux fois dans la longueur en courant pour essayer d’attraper un chameau récalcitrant, j’ai sous-estimé les pouvoirs de l’alcool sur mon organisme. Si bien qu’une fois en chemin, alors que la nuit tombait, j’étais tellement bourré que j’ai eu la sensation d’être attaqué de tous côtés. J’ai pris ma canne, et je me suis défendu, défendu…

L’assistance recule d’un pas alors que le pasteur fait tournoyer ladite canne dans des moulinets vifs et dangereux.

— Je me suis défendu pendant plus d’une heure… En fait, j’étais dans un pâturage, j’ai tué 76 chèvres !

Le révérend Coeurenjoie aime raconter les histoires de son passé au coeur de l’Afrique sauvage, mais seulement à Verlan, votre série littéraire de 2019.
Rendez-vous dans 10 jours pour découvrir le premier épisode ! 

cropped-7596-1-1500-estaing.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.