S3E020 : Celui qui est élu

— Violetta ! Violetta !

La jeune femme, qui venait juste de rentrer chez elle après avoir vu le dénouement de la prise d’otage, se précipite à la porte pour ouvrir. Sur son pérron se trouvent Apolline, le regard encore plus fatigué que d’habitude, le beau Jupiter et Angus qui soutiennent une troisième personne dont elle ne peut pas deviner l’identité car il a la tête baissé. Elle remarque cependant qu’il a une importante fuite de sang au niveau de l’épaule.

— Oh mon dieu, venez, vite, par ici, il faut appeler une ambulance.

Elle guide les deux policiers jusqu’à la table de son salon, puis se précipite vers son téléphone. Apolline l’intercepte.

— Non, ce n’est pas de cela dont il a besoin.
— Mais… Il a été si gentil, il faut le soigner.
— Tout à fait, mais apparement, c’est à toi de faire cela ?
— Comment ça ?
— Viens, il est temps de le secouer un peu.

Les deux femmes rejoignent Angus et Jupiter qui s’attelaient à élaborer une zone sécure et confortable pour leur ami coach sportif. Apolline secoue sans ménagement Norbert, afin de le réveiller.

— Allez coach, on est chez Violetta, il est temps de nous dire à quoi rime cette mascarade.
— Ce soir, deux d’entre vous vont apprendre le vrai sens de leurs pouvoirs. Jupiter nous a tous sauvés grâce à cela tout à l’heure. Maintenant c’est à toi Violetta de nous sauver. Enfin, surtout moi.
— Mais, je… Comment le pourrais-je ?
— Quand tu chantes, que se passe-t-il ?
— Mes cheveux s’illuminent.
— Et ?
— Et ben ça brille !
— Parce que tu crois que tes cheveux s’illuminent comme cela, pour le plaisir ?
— Je ne sais pas, qu’est ce qu’ils pourraient faire d’autre ? Ce ne sont que des cheveux.
— OK, on va voir. Enroule donc plusieurs mèches autour de mon épaule blessée.
— Mais, ils vont tous se salir !
— Qu’importe, je te paierai du shampoing si c’est ça qui te dérange.

Une fois que l’opération est réalisée, et que les longs cheveux de Violetta entourent l’épaule du coach sportif, ce dernier lui demande de chanter.

— Mais je chante quoi ?
— N’importe quoi, tout ce qui te passe par là tête, ce n’est pas la chanson l’important.
— OK OK…

Toujours vivant, rassurez-vous
Toujours la banane toujours debout
J’suis retapé, remis sur pieds
Droit sur mes guiboles ressuscité

La chevelure de Violetta s’illumine d’un coup, et Norbert arbore un sourire qui part d’une oreille à l’autre.

— Encore !

Mais Violetta hésite. Elle est prise comme d’une sorte de vertige.

— Encore ma belle, ne t’inquiète pas. Ton pote là-bas il a eu la même chose tout à l’heure, dit-il en désignant Jupiter.

Toujours vivant, rassurez-vous
Toujours la banane, toujours debout
Il est pas né ou mal barré
Le crétin qui voudra m’enterrer

Le petit manège dure deux minutes. Violetta chante, sans trop comprendre pourquoi, mais Norbert sourit, et ça lui suffit comme raison pour continuer. Un peu en retrait, Apolline, Angus et Jupiter regardent la scène, perplexe. Le bruit d’une pièce de métal qui tombe sur le sol les fait même sursauter.

Puis Norbert indique à Violetta qu’elle peut arrêter, et dénouer sa chevelure de son épaule. Et là, miracle, plus aucune trace de balle, pas la moindre cicatrice ni croute de sang séché. Violetta se met les mains devant la bouche, comme pour masquer sa surprise, tandis que Norbert se rhabille, satisfait de son petit effet. Une fois son polo gluant d’hémoglobine réajusté, il poursuit.

— Les enfants sans père de Verlan ne sont pas des enfants nés naturellement. La légende dit qu’ils sont les enfants de Dame Nature, qu’elle appelle à elle pour protéger le village d’un funeste destin. Ils ont tous des pouvoirs qui servent la communauté, qui vont nous aider à protéger le secret qui se cache au fin fond de la Tour. Toi, ma belle Violetta, tu as le pouvoir suprême : tu peux tout guérir avec tes cheveux. Jupiter ici présent va plus vite que la lumière, enfin quand cette dernière est éteinte. Jean-Jack, un vieux copain à moi qui s’amuse à terroriser le village avec sa grosse voix, peut devenir intangible. Pour ma part, je peux jouer avec la gravité terrestre, et paraitre tour à tour extrêmement lourd, ou au contraire si léger que je peux flotter. Quant à Apolline… Et bien on ne sait pas trop, mais vu les temps difficiles que nous vivons, nul doute que ton pouvoir apparaitra bientôt. Et nul doute que les temps sont difficiles, car nous avons été appelés par le village lui-même pour venir le protéger. Sauf ceux qui s’y trouvaient déjà, bien sûr.
— Mais comment ça se fait que tu saches tout cela ? Comment se faisait-il que tu connusses Jean-Jak en tant que tel ?
— Disons que nous étions en classe ensemble avec l’ami invisible, et que nos pouvoirs se sont déclarés en même temps. Du coup nous avons posé les bonnes questions aux bonnes personnes afin d’avoir un minimum de réponse. Il y a des choses que les livres ne savent pas ma chère Apo, mais que d’autres personnes, du genre un peu borderline, savent…

Le silence retombe sur la petite pièce. Violetta n’a toujours pas décollé ses deux mains de sur sa bouche. Jupiter se penche, et ramasse le morceau de métal qui avait chu tout à l’heure, qui n’est autre que la balle qui s’était logée dans l’épaule de Norbert, et qui est ressortie sous l’effet du sortilège de guérison.

— Voilà jeune fille, tu es désormais de la partie. Norbert ne s’embarrasse pas de préliminaires avec Violetta, qui semble pourtant encore sous le choc.

Avec l’aide d’Apolline, ils guident leur hôte jusqu’à un coin du canapé, et tentent de lui narrer par le menu l’ensemble des explications que Mac Arena a fourni un peu plus tôt dans la journée à tous les protagonistes de cette sombre affaire. C’est Apolline qui conclut.

— C’est bien beau tout ça, mais on a quand même sacrément merdé dans notre histoire. Où est Mac Harrot ? Et pourquoi y avait-il une milice armée qui nous attendait ?
— Peut-être parce qu’il a déjà anticipé nos mouvements, suggère Angus.
— Tu crois ? s’inquiète Apolline. Parce qu’on a décidé notre coup ce matin même, du coup, comment pourrait-il anticiper ?
— Deux solutions, réplique Jupiter. Soit il a une taupe dans nos rangs, soit il savait que d’autres Mac viendraient l’en empêcher, et donc il a paré au plus pressé en se terrant dans son caveau jusqu’à demain, avec une armée pour gérer le passage.
— Effectivement, à partir de demain, on pourra plus trop l’atteindre, il sera sous le feu des projecteurs.
— Du coup, c’est cuit… râle Apolline, qui rebute toutes formes d’échec.
— Tu sais Apo, intervient Norbert, comme dirait Henry Ford, l’échec c’est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente. Ou alors je pense aussi à Michael Jordan, le plus grand basketteur de l’histoire, et un compétiteur acharné, on peut accepter l’échec, tout le monde échoue dans quelque chose. Mais on ne doit jamais accepter de ne pas avoir essayé.
— Et j’ai une tendre pensée pour Maitre Yoda, intervient Jupiter, qui a dit à Luke Skywalker dans les Dernier Jedi, que le meilleur des maitres, c’est l’échec.
— Voilà, bravo, bel état d’esprit, lance Norbert en donnant une bourrade sur l’épaule de Jupiter.

Une heure, et une tasse de thé matcha plus tard, tout le monde pris congé de leur hôte, et rentre chez soi afin de méditer sur ces belles paroles, et accessoirement de trouver une solution à leur problème qui de fait, devient de plus en plus important…

Le lendemain, les élections se déroulent dans le plus grand des calmes. La participation est extrêmement élevée, ce qui n’est pas vraiment étonnant pour un premier scrutin, chacun voulant porter sa pierre à l’édifice. Et puis vu le nombre assez restreint de suffragants au village, chacun est conscient que son propre bulletin peut faire pencher la balance d’un côté comme de l’autre.

À la fin de la journée, Apolline, Elizabeth, Sophie et le commandant se chargent du dépouillement et du décompte. Il est fort simple : trois candidats, celui qui a le plus de voix gagne. Et à ce petit jeu, il apparait que la campagne « tout sauf l’autre » de Jacquouille contre Monica, et inversement, a fait comme prévu le jeu du troisième larron en piste.

Et le lendemain, sur le coup des 8 heures du matin, juste avant l’homélie du père Coeur en Joie, Mac Harrot est promulgué grand régisseur du patelin pour les 5 prochaines années…

Tout le village était réuni sur la place au pied de la Tour, pour assister au résultat divulgué par le commandant Sylvestre, visiblement heureux que toute cette histoire se termine. Jacquouille et Monica accusent le coup, et vont certainement s’incriminer l’un l’autre pendant quelque temps encore. Car effectivement, le total de leurs deux scores en cumulé aurait largement suffi pour remporter la mise, chacun ayant de son côté un contingent de nostalgiques d’Anthime qui ont voté pour eux. Mais séparément, cela n’était pas suffisant pour battre la sympathie de Mac Harrot, et le fort soutien des femmes désespérées de Verlan, qui affiche par contre le visage de la grande satisfaction. La place du village accueille son nouveau maitre sous une salve d’applaudissements. Mac Harrot, fidèle à son personnage, a la joie modeste, et se contentent de nombreux « merci, merci » qu’il adresse à la foule de ses partisans.

Apolline, consciente que le coup est rude, rumine dans son coin, bien à l’arrière de l’assemblée. Non loin d’elle, Wilma-Jane et Angus sont aussi dubitatifs. Quant à Mac Arena et les deux thaumaturges, ils n’ont pas daigné se montrer, pour ne pas éveiller les soupçons.
Que compte faire Mac Harrot pour accélérer la fin du monde ?
Quelle arme terrible se cache donc au fin fond des catacombes de la Tour, tellement effrayante que même ceux qui ont œuvré pour sa destruction ne peuvent en parler ?
Mais surtout, c’est quand, du coup, le millénaire du village ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.